Hommage à NANOU

Sa silhouette reconnaissable entre mille traversant Segonzac nous ne verrons plus.

Ses articles dans la Charente Libre qui relataient avec justesse la vie de cette Grande Champagne au plus près des événements de celle-ci, nous ne lirons plus.

Nanou, ce n’est pas sympa de nous quitter comme cela.

La Maison de la Grande Champagne présente ses condoléances à Jean-Pierre son époux, et toute sa famille.